http://appalaches.skynetblogs.be/

lundi, 27 avril 2015

La musique dans toute les cultures.

 http://appalaches.skynetblogs.be/

 

note de musique.jpg

les-premiers-musiciens.jpgLa musique existe dans toutes les formes de sociétés humaines, dans toutes les cultures et depuis la nuit des temps la musique existe. On a découvert récemment que l’homme de Néanderthal jouait sans doute de la flûte, il y a de cela 43.000 à 82.000 ans.C’est au moyen de la musique que l’homme transmet spontanément ses sentiments ses sensations et ses expériences les plus profondes (amour, peines, religions, désespoirs, douleurs, joies). En effet, dès la fécondation, l’œuf est en contact avec les bruits du cœur, les bruits respiratoires. Puis le fœtus, dès le quatrième mois de la grossesse, présente des réactions aux bruits et stocke les sons dans sa mémoire pour les reconnaître à sa naissance (comme la voix des parents, certaines musiques). Elle permet aussi à l'homme de faire surgir des souvenirs enfouis profondément, de libérer une tension intérieure et d’exprimer des émotions qui ne peuvent être exprimées verbalement. Pour préserver ce trait, elle aurait donc conservé, dans une petite partie de son cerveau, la musique comme moyen "unificateur". Dans l’évolution de notre espèce, le cerveau musical aurait été un avantage adaptatif, retenu par la sélection naturelle. Prenez par exemple l'histoire de Blind Tom, malgré sa condition d'esclave aveugle, malgré sa déficience mentale,et sa cécité , malgré son comportement étrange, malgré tous les préjugés et malgré l'exploitation dont il a été victime, Tom Blind donnait des concerts de piano à la Maison-Blanche et dans le monde entier, est l’un des plus célèbres. Le vocabulaire de Blind Tom comportait moins de 100 mots, mais son répertoire musical plus de 5000 pièces. Son histoire avait commencé en 1850 en Géorgie, lorsqu’il fut vendu avec sa mère au colonel Bethune. Jusqu’à l’âge de 5 ans, il ne parla pas, ne manifestant pour tout signe d’intelligence qu’un vif intérêt pour la musique jouée par les filles du colonel. A l’âge de 4 ans, il jouait les sonates de Mozart qu’il avait entendues. A l’âge de 6 ans, il commença à improviser. A 7 ans, il donna son premier concert. En 1862, alors même qu’il ne savait pas lire la musique, il rejoua de mémoire et sans erreur quatorze pages d’une composition originale qu’il n’avait entendue qu’une seule fois (Blind Tom donna des concerts jusqu’à l’âge de 53 ans).


autrefois.jpgLes origines de la fête paysanne (cycles de la reproduction, cycles biologiques, cycles du climat, saisons), qui est inscrite dans l’épanouissement joyeux de la rondeur de la vie. Le paysan savait être en fête, tandis que le pauvre homme des villes est un paysan qui a tout perdu, qui a perdu la rondeur du temps (les jours sont ronds où ont proposent à chaque homme une joie à savourer, et non pas des buts à atteindre). Alors cet homme de la modernité se paye des spectacles sans joie vraie, il remplit sa vie avec la poursuite de plaisirs qui ne sont que des leurres, des leurres qui le laissent amer et insatisfait. C’est pour cette raison profonde, que les danses folkloriques traditionnelles ont toujours un caractère pétillant et joyeux, qu’elles donnent envie de sautiller et de se laisser porter, c’est pourquoi la danse en boite de nuit a souvent un caractère sinistre, glacé, rigide. La rigidité de ces hommes stressés qui sont comme des pantins désarticulés, des pantins qui s’agitent, mais ont perdu la communion joyeuse, dionysiaque (caractère foisonnant, frénétique, démesuré, instable, fougueux) avec la Vie. Du point de vue des intensités, si un léger souffle de vent dans les feuilles nous est à peine perceptible à 10 décibels, le bruit d'une salle de concert pleine correspond approximativement à 70 décibels, voir beaucoup plus. L'adage "la musique adoucit les moeurs" vient spontanément à l'esprit, cependant la musique agit sur l’âme et sur le corps, d’une façon plutôt excitante, se servant de rythmes qui réveillent des instincts primitifs que l’on croyait disparus depuis longtemps et facilite l'apparition d'un comportement agressif chez les individus. Aujourd'hui, la musique (heureusement certaines) se rapproche du tintamarre, de la cacophonie (sons inharmoniques, distorsion, dissonance) et de l'indécence de l'individu.

 

année 1960.jpg 

Autant la musique peut être bénéfique pour l’auditeur, autant elle peut être nocive. Déjà les méfaits dus au Rock ont été longuement analysés (il est certain que le Rap, le métal et la musique Techno ont une action encore plus destructrice). Ecouter de la musique nous donne envie de vivre parce qu’on sécrète des substances comme la "dopamine" (désir), la "sérotonine" (antidépresseur), "l’endorphine" (qui produit des frissons) et "l’adrénaline" (énergie). À l’inverse, il y a des musiques qui conduisent au suicide. Il s’agit par exemple de "Gloomy Sunday" (sombre dimanche), une musique très triste et mélancolique sortie pendant les années 1930 (une période de dépression). Quand cette chanson a commencé à être diffusée à la radio, il y a eu des épidémies de suicide. Gloomy Sunday n'apporta à son compositeur aucune célébrité, bien au contraire, la composition avait depuis le tout début de sa création quelque chose du cauchemar. Son auteur, Rreszo Seress (69 ans) se suicida en 1968, en sautant par une fenêtre.

 


slideeulogy.jpgL'un des genres musicaux les plus passionnants à étudier est la musique rock. Depuis ses racines dans le blues noir, elle est passée par de nombreux stades, épousant les mœurs et revendications de chaque époque. A cours des années 1970, le hard rock et le "heavy metal" font leur apparition. Plus particulièrement pour le "metal", la variante la plus virulente de la musique rock, l'évolution a été très significative jusqu'à l'aube du troisième millénaire. Comme si la devise du "métal" était "toujours plus loin, toujours plus fort, toujours plus téméraire", la musique a suivi une progression dans l'agressivité au fil du temps, particulièrement au cours des années 1980 et au début des années 1990 (Thrash metal, death metal, grindcore...). Autant de styles différents au sein d'un même genre musical, ayant repoussé les limites de la violence avec des accélérations de tempo, des distorsions de plus en plus musclées, des voix de plus en plus hurlantes. Le début des années 1990, verra l'apothéose de cette escalade. Cette descendance maudite se nomme "black metal". Particulièrement actif en Scandinavie et plus précisément en Norvège, le" black metal" verra émerger des groupes au visages grimés de noir et de blanc, jouant une musique très sombre, lugubre, crue, et agressive. Des paroles généralement centrées sur le satanisme, le paganisme ou l'occulte (célébrant l'hiver, le froid, la nuit, l'obscurité, la haine, le patriotisme, la mélancolie, la mort, les troubles psychiques), reposant même, sur une image sulfureuse et anticléricale, hurlant des hymnes à la culture païenne et à l'antéchrist. Faisant dans un premier temps le bonheur des adeptes de musique "underground" les plus chevronnés, le "black metal" a été subitement exposé au grand jour lorsque des membres de la scène se sont livrés à des actes criminels tels que des meurtres et des incendies d'églises. Aujourd'hui, le "métal" jouit d'une grande popularité auprès de centaines de milliers de personnes âgées de 12 à 40 ans (en règle générale). Il est représenté par des groupes internationaux comme (AC/DC, Metallica, Slayer, Iron Maiden, Satyricon, Deicide, Nightwish, Korn, par le populaire Marilyn Manson etc.). Ces groupes très connus vendent des millions de disques. La violence fait partie de l'univers des jeunes, le monde urbain est dur. La musique est donc le miroir de la société. Ces musiques métal sont porteuse d'un risque suicidaire, véhiculés par les chansons des groupes de musique dans la mesure où ces musiques mettent en scène des univers violents, morbides, sataniques (le suicide est la deuxième cause de mortalité chez les moins de 24 ans). La "musique rap", ces chants remplis d'obscénité issus des bas quartiers, du meurtre, de la prostitution et du trafic de drogue. Ce ne sont pas les afro-américains des couches pauvres et moyennent qui sont les seuls consommateurs de ce genre musical (les adolescents des milieux privilégiés des banlieues sont le public le plus important numériquement). La plus grande "star rap" du moment est un homme rempli de haine et de fureur, Marshal Mathers, qui se fait appeler "Eminem". Ses "raps" parlant d'assassiner sa femme et violer sa mère entraînent ce genre musical encore plus profondément dans la dépravation.

chanteurs-Kleenex.jpgLa télévision a toujours été la source de bien des maux. Il est clair que les journaux télévisés influencent nos modes de vies et de pensées que nous regardons à longueur de temps. La télévision, indéniablement, est détentrice d’un réel pouvoir sur le téléspectateur. Regarder la télé-réalité, c'est un miroir de nos travers, c'est une exposition de soi, c'est un individualisme exacerbé (extrême, excessif), c'est une lutte pour gagner. La plupart des émissions sont des jeux dont il s’agit de sortir vainqueur (peu importe si c’est au détriment des autres). La télé-réalité nous dit beaucoup de choses sur la vie sociale telle qu’elle est devenue. La conséquence directe de cette image finalement peu flatteuse de nous que nous renvoie l’écran ou des personnes sans scrupules en manipulent d'autres. Le fait de définir l’ordre de présentation des candidats est primordial dans le choix des téléspectateurs, certains sont vite oubli. Un petit tour et puis s’en va, c’est ainsi que l’on peut décrire le parcours de certains candidats d’émissions (the Voice, star academy, incroyable talent, etc..). Si certains chanteurs ont su tirer leur épingle du jeu, pour de nombreux candidats, la fin de l'aventure télévisuelle a signifié le retour à l’anonymat. Pour certains, ils resteront des "chanteurs Kleenex" (mouchoir jetable), oubliés par les producteurs comme par les téléspectateurs une fois les caméras éteintes. Quand on produit la Nouvelle star ou la "Star Academy", on produit une émission télé pour faire de l’Audimat et pour vendre de l’espace pub, on ne se préoccupe pas de savoir si l’artiste va durer ou pas. Emission après émission, saison après saison, les candidats sortent tous du même moule dont on épuise la notoriété avant de passer à autre chose. Les maisons de disques ont également un vrai rôle à jouer dans le phénomène des "chanteurs Kleenex". Avoir une belle voix ou un timbre surprenant ne suffit pas pour vendre des disques, loin de là. Dans une société de consommation de masse où le public se lasse assez rapidement et recherche à tout instant de la nouveauté, les médias n’ont d’autres choix de suivre le mouvement, délaissant les anciens candidats de la "télé-réalité" pour faire de la place à la nouvelle vague qui arrive (on est dans une société de consommation où les gens sont très vite oubliés). On part du principe que les personnes sortant des émissions telles que "the Voice", "Nouvelle Star" ou "Star Academy" ne sont pas des artistes. Pas étonnant donc que les candidats n’arrivent pas à se distinguer si on leur fait suivre purement et simplement une trame déjà connue et reconnue.

-arc-en-ciel1.jpg

 

Il est des chansons qui passent et restent présentes après plusieurs dizaines d'années. Tous ceux qui ont vécu les années 60, se souviennent de Paul Anka, Roy Orbison, Little Richard, Chubby Checker, Ray Charles, James Brown, Chuck Berry, Eddie Cochrane, Buddy Holly, Fats Domino, Bill Haley, Jackie Wilson, Jerry Lee Lewis, Ron Wood, Ben E. King, Tom Jones, Donna Summer, etc. Il sont de ces artistes qu'on n'oublie pas. 

http://sz.com.sapo.pt/Anos_Dourados.html(

 

Fats Domino.jpgAntoine Dominique Domino (Fats Domino), chanteur américain de rhythm and blues, l'un des pionniers du rock' n roll dont le jeu estsouvent qualifié de "boogie-woogie". Il est l'auteur du rock "Ain't That a Shame" et le plus célèbre interprète de la ballade "Blueberry Hill" (1940).   Fats Domino - Hello Josephine

 

 

ray_charles.jpgRay Charles Robinson (Ray Charles), chanteur compositeur et pianiste américain dont la carrière fut riche en différents styles musicaux, comme le jazz, le gospel, le blues, la country, le rhythm and blues et le style qu'il créa c-à-dire la soul qui est à l'origine de beaucoup de styles musicaux actuels.    Hit the road Jack!

little_richard.jpgRichard Wayne Penniman (Little Richard) chanteur, pianiste et compositeur américain, pionnier du rock and roll de la fin des années cinquante. Il est l'interprète de quelques-uns des plus grands classiques du Rock' n'roll (Long Tall Sally, Good Golly Miss Molly, Rip It Up).   Good Golly Miss Molly-Little Richard-original song

 

 

Chubby Checker.jpgErnest Evans (Chubby Checker), chanteur,compositeur, interprète américain. Son premier single est "The Class-Schooldays". En1960, il popularisera "The Twist", qui sera repris par Johnny Hallyday, Richard Anthony et Les chats Sauvages sous le titre "Viens danser le twist" (wist again).   

Chubby Checker - The Twist

 

 

iBill Haley.jpgWilliam JohnClifton Haley (Bill Haley), chanteur américain, est l'un des premiers musiciens américains blancs de rock and roll avec son groupe "Bill Haley & His Comets" et leur chanson "Rock Around The Clock", "Rattle and Roll". C'est une véritable révolution musicale qui ouvre la porte à Elvis Presley et bien d'autres.  

Bill Haley - Rock Around The Clock (1956)

 

 

Chuck_Berry.jpgCharles Edward Anderson Berry (Chuck Berry), chanteur, guitariste, compositeur américain. Il a influencé de nombreux autres artistes, et son répertoire a été très souvent repris (ses titres les plus célèbre sont, Johnny B. Goode et Roll Over Beethoven). Chuck Berry a aussi enregistré des ballades comme "Havana Moon" et quelques blues comme "Wee Wee Hours". Plus de 30 de ses titres se sont hissés dans le Top 10 et ses chansons ont été reprises d'innombrables fois par des groupes de blues, de country, de rock and roll, de punk rock, de hard rock.    Go Johnny Go - Chuck Berry

 

Ben E. King.jpgBenjamin Earl Nelson (Ben E. King), chanteur de rhythm and blues américain. Membre de plusieurs groupes, il connaîtra un succès en solo au début des années 1960, dû à son tube "Stand by Me" (Spanish Harlem, What Is Soul, Dont Play That Song, Ben E. king Sings for Soulful Lovers). Le chanteur n'échappe pas à cette fin de parcours  qu'ont vécue tant d'artistes "soul" dont les carrières s'essoufflèrent, la décennie 1960 passée.  Ben E. King - Stand by me

 

 james_brown.jpg                                       

James Joseph Brown Jr. (James Brown), chanteur, compositeur, danseur, producteur américain (un des initiateurs du funk). Brown est l'une des figures les plus influentes de la musique populaire du XXe siècle et est réputé pour ses performances scéniques. Il connaît son apogée dans les années 1960, avec des succès colossaux (Papa's Got a Brand New Bag, I Got You, It's a Man's Man's World). Il modifie son approche musicale, passant d'un mix musical fondé sur le blues et le gospel vers une approche africanisée qui jette les bases et ouvre la voie au développement de l'ensemble du courant funk.     James Brown - I Feel Good

 

les oubliés.jpg

Et ceux dont on oublie, comme par exemple cette galerie de chanteurs des trente dernières années pour la plupart oubliés mais qui ont été aimés et adorés pour certains à une certaine époque (Lucky Blondo,The Shangri-LasPeter And Gordon, Duane Eddy, les Exciters,  The Shirelles, Ronnie Bird, les Missiles, les Parisiennes,  Jacques Moulières

 

Gérard Blondiot.jpgGérard Blondiot (Lucky Blondo), avec ses principaux succès (Sheila, Baby Face, Dix petits indiens, Sur ton visage une larme (version française de la chanson) "Una lacrima sul viso", chanté par Bobby Solo. Des roses rouges pour un ange blond...). 

lucky blondo des roses rouges pour un ange blond - YouTube

 

 

Les Shangri-Las.jpgLes Shangri-Las (The Shangri-Las) est un groupe vocal féminin américain des années 1960, elles ont connu le succès avec des chansons poignantes, traitant souvent de ruptures adolescentes (ShouT, Remember, the Leader of the Pack, The Sweet Sounds of Summer, Right Now and Not Later). Le groupe disparaît subitement à la toute fin des années 1960. Lassées par les rigueurs de leur métier et déçues par la baisse régulière de leur succès.

The Shangri-Las with Dobie Gray twist & shout - YouTube

 

 Peter--Gordon.jpg                                      

Peter And Gordon, est un groupe britannique "pop" des années 60, composé de Peter Asher et Gordon Waller. Ils atteignirent les sommets des Charts avec (A World Without Love,Woman, I Don't Want to See You Again,True Love Ways, Hot, Cold & Custard). Gordon Waller est décédé d'une crise cardiaque en 2009 à l'âge de 64 ans.  A world without love - Peter and Gordon - YouTube

 duane-eddy-.jpg                                       

Duane Eddy, guitariste de rock'n'roll américain. Ses riffs exécutés sur les cordes graves de la guitare, avec une forte réverbération, sont caractéristiques du fameux "twang" propre à la musique country & western, l' influence de Duane Eddy sur le rock et la pop est loin d'être négligeable. Duane Eddy excelle aussi dans le "finger style", à la façon de Chet Atkins (Rebel Rouser, The Guitar Man)

.Duane Eddy - Rebel-rouser - YouTube                                       

                                        TheShirellesSwingThe.jpg

The Shirelles, est un groupe vocal féminin (girl group) américain qui fut l'un des plus populaires au début des années 1960. Leur musique, mélange de Pop et de Rhythm and blues, il se classe dans le Top 50 américain (Mama Said, Soldier Boy, Will You Love Me Tomorrow, It's Love That Really Counts, Foolish Little Girl).  

The Shirelles - Mamma Said - YouTube

                                     

Ronald Méhu.jpgRonald Méhu (Ronnie Bird), est un chanteur de rock français. Il publie son premier enregistrement en 1964 (Adieu à un ami). Il compte à son actif une dizaine de 45 tours et un album 33 tours. Malgré d'évidentes qualités et quelques succès (Elle m'attend, Je voudrais dire, Où va-t-elle ?, Tu en dis trop, One world, Seul dans la nuit, Rain in the City). Il renonce à sa carrière artistique après cinq ans d'activité, faute d'avoir acquis une popularité à la mesure de son attente.   Ronnie Bird - Où va-t-elle ? - YouTube

                                          Les Missiles.jpg

Les Missiles, est un groupe de chanteurs dans les années 1960, célèbre pour une chanson "Sacré dollar" en 1963 (Marylin, Quand on est jeune, Ma tany, Mary Anne, ça reste entre nous, Fume, fume, fume). Les Missiles - Sacre Dollar - YouTube

 

 

 les-parisiennes.jpg                                      

Les Parisiennes, est le nom d'un groupe français de musique yéyé des années 1960 (Il fait trop beau pour travailler, Fans de Mozart, Le tunnel sous la Manche, L'argent ne fait pas le bonheur, Il va falloir se mettre au régime, Les zozos, La de Dion-Bouton, Le temps du Lumbago). Elles se sont séparées au cours des années 1970.   

Les Parisiennes - Il Fait Trop Beau Pour Travailler [HQ] - YouTube

 Jacky Moulière.jpg                                       

Jacky Moulière (Jacques Moulières), est un chanteur de rock français des années 1960. Sa carrière démarre en janvier 1963 avec un premier disque distribué dont il est le compositeur et auteur de plusieurs chansons, "Une ode à Jeannette". Il connaît un succès immédiat grâce à une adaptation de "Next Door To An Angel", morceau américain de Neil Sedaka qui devient en français "A deux pas d'un ange". (Ne crois pas que c'est arrivé, C'est la seule fille que j'aime, Commande Baby, Ma première chanson, Lam' Di Lam). Malgré ses talents de chanteur et de compositeur et la qualité de ses adaptations, le succès ne sera bientôt plus au rendez-vous.    Ne crois pas que c'est arrivé Jacky Moulière - YouTube




Timbres Elvis.jpg

La mort est très spécial dans la culture américaine. Les Américains aiment les héros morts, depuis George Washington à John. F Kennedy. La musique et les stars de cinéma aiment Elvis Presley, Marylin Monroe, Jim Morrison, Hank Williams, Patsy Cline, etc. qui ont fait beaucoup plus d'argent à leurs morts qu'ils ont fait quand ils étaient vivants. Même apparaître sur un timbre-poste américain vous devez êtes mort pour au moins dix ans. L'année 2012, à vu la disparition de nombreux artistes comme Frank Alamo, Whitney Houston, Robin Gibb, Donna Summer, Ravi Shankar, Etta James, etc; qui figurent dans cette triste liste.

 

Frank Alamo.jpgJean-François Grandin, fils de l'industriel de la marque Grandin, fabricant des téléviseurs (Frank Alamo), était un chanteur-vedette français des années 1960, il a connu le succès avec "Biche, ma biche" et d’autres adaptations de tubes anglo-saxons. Il avait récemment participé à la tournée "Age tendre et têtes de bois", remettant sur le devant de la scène les stars des décennies passées. Frank Alamo est décédé le 11 octobre, des suites d’une sclérose (maladie de Charcot) à l'âge de 70 ans. 

 
 

 

robin-gibb-.jpgBee Gee.jpgRobin Gibb (membre des Bee Gees), nous a quittés le 20 mai 2012, à l’âge de 62 ans. Il souffrait d’un cancer du foie et du colon. Impossible d’oublier les tubes de la fratrie originaire de la région de Manchester avec (Stayin, Alive, Night Fever, How Deep Is Your Love, Massachusetts, Words, I Started a Joke, Jive Talkin, You Should Be Dancing, More Than a Woman, Tragedy...)

                   

 

 

Donna Summer,.jpg

 La Donna Andrea Gaines (Donna Summer), la reine du disco est décédée le 17 mai 2012, à 63 ans. On lui doit plusieurs hits d’anthologie mais aussi l’avènement d’un nouveau genre musical dans les années 70, qui ouvrira la porte à la dance, la house et la techno. Elle a remporté cinq Grammy Awards et 130 millions de disques à travers la planète.

 

 



 

stone_et_charden.jpgJacques Puissant (Eric Charden, indissociable de la chanteuse Stone), est un chanteur français qui restera célèbre pour le tube populaire "L’aventura" (L'été s'ra chaud, Le monde est gris, le monde est bleu). Sa disparition le 29 avril 2012, à 69 ans, ne fera pas oublier les nombreux titres écrits pour d’autres artistes tels que Johnny Hallyday, Sylvie Vartan, Claude François. 

 

  
 

 

                                      Lucio Dalla.jpgLucio Dalla, était une star en Italie. Ce compositeur originaire de Bologne est mort le 1er mars 2012, à 68 ans. Il a composé le célèbre "Caruso", repris en France par Florent Pagny, et a notamment décroché un beau succès international avec une magnifique chanson intitulée "Attenti al lupo"  (Ma questa sera, Lucio Dalla, Caruso).

 



 


Whitney-Houston.jpgWhitney Houston, chanteuse américaine, a été un choc pour ses millions de fans. Le 11 février 2012, la diva de 48 ans est retrouvée inerte dans sa baignoire, en Californie. En plus de 20 ans de carrière, elle a vendu quelque 170 millions de disques. Contenant notamment le hit planétaire" I Will Always Love You", la B.O. du film Bodyguard est le 5e album le plus vendu de tous les temps.

 

 

Etta-James.jpgJamesetta Hawkins (Etta James), chanteuse américaine de blues et de jazz qui est décédée le 20 janvier 2012, à 73 ans. Elle a rencontré un grand succès dans les années 1950 et 1960 avec la ballade At Last ? Reprise depuis sa sortie par Céline Dion, Christina Aguilera, ou encore Beyoncé. 

 

 



 

herb-reed-.jpgHerb Reed paers.jpegHerb Reed, était le dernier membre vivant du groupe "The Platters". Ils s’étaient rendus célèbres dans les années 50 avec des tubes comme "Only You" ou "The Great  Pretender". Le chanteur est décédé lundi 4 juin 2012, à Boston. Il était âgé de 83 ans.

 



 

 

lescharlots.jpgGérard Rinaldi.jpgGérard Rinaldi, acteur et chanteur français membre fondateur des "Charlos" de 1966 à 1986 , mort le 2 mars 2012 à l'age de 69 ans. Avec le chanteur Antoine, les cinq garçons deviennent des valeurs montantes de la scène yéyé française, le groupe connaît ses premiers véritables succès musicaux avec (Paulette, la reine des paupiettes, Merci patron, Sois érotique, L'Apérobic, etc.)

 


 

 

 

earl scruggs.jpgEarl Eugene Scruggs, décédé le 28 mars 2012, est un musicien connu pour avoir introduit un nouveau jeu de banjo (appelé le Scruggs style) caractéristique de la musique bluegrass. Il gagne un Grammy Award pour le titre "Foggy Mountain" "Jamboree" (Rockin' 'Cross the Country, The Essential Earl Scruggs, The Story Teller & the Banjo Man, Dueling Banjos, etc.).

 

 

 



 

andy-williams.jpgHoward Andrew (Andy Williams), est un chanteur américain de variétés, mort le 25 septembre 2012 à l'age de 84 ans. Il était l'un des plus grands crooners américains, au même titre que Elvis Presley et Franck Sinatra. Andy Williams a enregistré 18 disques d'or et trois de platine (Moon River, Can't help falling in love with you, Can't take my eyes off you,Where Do I Begin?). Il a eu son propre show télévisé de variétés de 1962 à 1971 et est aussi propriétaire du "Moon River Theatre" (Missouri).

 

 

musique country.jpg

 

La musique country est le descendant de la musique que les pionniers Ecossais et Irlandais ont amenés dans la région "Appalachienne". Les paroles de la musique country parlent des espoirs et des ennuis de millions de gens ordinaires dans le sud et le centre d'Amérique, le plus célèbre est Hank Williams (1923-1953), il a écrit des centaines de chansons sensibles qui inspire la vie des pionniers. Le centre du monde de la musique country est Nashville (Tennessee), surnommée "la Ville de la Musique". Dans un sens, la musique a dépeint une image beaucoup plus juste des événements et émotions des Américains que n’importe quel autre aspect de la culture américaine (certains aspects de sa culture étaient montrées du doigt par le reste du monde). La country music avec ses accents désuets évoquant un cow-boy mal fagoté conquiert depuis quelques années l’univers culturel de l’Amérique entière. Elle fut fréquemment brandie comme une arme et un bouclier face à la menace de dilution de l’identité américaine (culture américaine). Mais c’est la frange la plus conservatrice qui marque les esprits. En 1969, le titre légendaire "Okie From Muskogee" du chanteur Merle Haggard constituait une déclaration de haine vis-à-vis de ces hippies à cheveux longs qui, sur les campus et dans les villes du Nord, menaient selon lui le pays à sa perte. Haggard porte-parole des travailleurs exploités, aurait pu devenir un nouveau Woody Guthrie. La confusion entre patriotisme et nationalisme, entre louange des valeurs perdues de Monsieur Tout-le-Monde et exaltation idéologique. En mars 2003, Nathalie Maine, chanteuse du groupe Dixie Chicks (poulettes du Sud), déclarait lors d’un concert au Royaume-Uni avoir honte de partager les origines texanes du président Bush. En quelques jours, les Dixie Chicks furent l’objet de violentes attaques dans les médias (toutes les stations de radio boycottèrent leur musique). D’ailleurs, d’autres dans le monde de la country music critiquèrent la guerre d’Irak, y compris des chanteurs(es) comme Roseanne Cash, Sheryl Crow, Haggard ou Steve Earle qui chantait en 2004, "Rich Man’s War".  Steve Earle - Rich Man`s War Acoustic - YouTube

.

Bobby avait un aigle et un drapeau tatoués sur le bras

Rouge, blanc et bleu jusqu’au bout des ongles quand il a atterri à Kandahar

Il a laissé une jolie petite femme et une petite fille

Ainsi qu’une pile de factures à payer pour aller sauver le monde

A fait un an maintenant et il y est encore

A pourchasser des fantômes dans l’air sec

Alors qu’à la maison on a saisi sa voiture

Encore un autre garçon sans le sou envoyé faire la guerre de l’homme riche. Quand apprendrons-nous.

guide-usa1.jpg

 

Aujourd'hui, où l’incertitude économique et politique est encore de mise, les Etats unis s’unissent autour de la musique et l’esprit américain est prêt à s’unir par la culture. Les artistes country et rap sortent des albums ensemble, des violonistes internationales offrent des sons hip hop, les groupes Hard Rock jouent avec des musiciens de jazz, et les chanteurs de rock partent en tournée avec des légendes de la musique folk. Bien que leur style soit unique, leur essence culturelle repose dans l’unité. De nos jours, des stations de radio, des chaînes de télévisions spécialisées, des disques (CD) vendus par millions, la country-music est devenue une industrie. Des superstars comme (Taylor Swift, George Strait, Tim McGraw, Faith Hill, Brooks & Dunn, Keith Urban, Blake Shelton, Miranda Lambert, Sugarland, Martina McBride, LeAnn Rimes, Alan Jackson, Lee Ann Womack, Jamie Johnson, Vince Gill, Little Big Town, John Rich, Martina McBride, Jennifer Nettles, RonnieDunn, Jane Dear Girls, Lee Ann Womack, Carrie Underwood, Garth Brooks, Brad Paisley, Kenny Chesney, Keith Urban, Dixie Chicks ...) reprennent avec les évolutions le long héritage des musiques du Sud et de l’Ouest et qui retrouvent cette musique populaire aux leitmotivs nostalgiques.  Une raison de célébrer leur américanisation d’un pays où la musique est en définitive le meilleur moyen pour comprendre la culture américaine, passée et présente.



 

walk_the_line,.jpgAu cinéma, le genre country gagne également ses titres de noblesse depuis que le film biographique du chanteur Johnny Cash avec"Walk the Line" (Du feu dans les veines) , a gagné un Oscar en 2005. "Walk the Line" retrace la vie du chanteur de ses débuts dans une ferme de l'Arkansas, jusqu'à ses succès musicaux tout en passant par sa relation avec June Carter. Le film retrace ses déboires avec la drogue et nous fait comprendre pourquoi l'album "At Folsom Prison" eut un tel succès.

http://www.youtube.com/watch?v=i1xSt7iganA

 

 

  

 

 

Grazy Heart.jpgQuatre ans plus tard (2009), le film"Crazy Heart", qui narre les errances d’un ancien chanteur country (Bad Blake), alcoolique et solitaire qui vit toujours sur la route, jouant des vieux hits dans des bars de troisième zone et des salles de bowling. 

https://www.youtube.com/watch?v=RxW2ja4m33w 

 

 

 

 
 

 

 

Footloose.jpgLe film "Footloose" (2011). Il s'agit du remake de "Footloose" réalisé en 1984, quiest basé sur des événements ayant réellement eu lieu en 1978, à Elmore City petit ville rurale de l’Oklahoma. La danse y était bannie depuis près de 90 ans, jusqu'à ce qu'un groupe de lycéens bouscule les règles. La petite ville de Bomont (ville de l'ouest des Etats-Unis) est sous le joug d'une loi dure. La danse, et les musiques qui mènent au mal sont proscrites, depuis l'accident de voiture qui a emporté le fils du révérend Shaw Moore. C'est dans ce contexte que Ren McCormick, jeune homme de Chicago et danseur, débarque un jour. Essayant d'abord d'ignorer la loi, il va finalement décider de la combattre, avec ses amis Willard et Ariel, en essayant de prouver au révérend que la danse ne mène pas nécessairement à la dépravation.

 

 

.

 

 

 

 

.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Écrit par Country francismarie dans Chanteurs décédés, L'Amérique, L'Europe | Lien permanent | Commentaires (0) |

dimanche, 28 avril 2013

La scène musicale américaine est en deuil.

 

George_Jones.jpg

 

George+Jones.jpgLa scène musicale américaine est une nouvelle fois en deuil, plus de deux mois après le suicide de la chanteuse de country Mindy McCready (17 février 2013, âgée de 37 ans). L'une des légendes de la country, le célèbre chanteur George Jones, est décédé à Nashville (Tennessee), le vendredi 26 avril à l'âge de 81 ans. Avec une longue carrière démarrée dans les années 50 (qui a duré plus de 60 ans), est connu pour sa voix de baryton posée sur des ballades mélancoliques et abordant le thème profond de l'amour perdu et de la solitude, initialement, il était un inconditionnel "honky tonk" dans la tradition de Hank Williams. Au cours de sa carrière, il n'a jamais quitté le top des "charts country", il a connu des difficultés personnelles (sa dépendance à l'alcool et à la cocaïne). Ses plus grands succès sont "He Stopped Loving Her Today" et "Window Up Above". avec notamment "White Lightning", sorti en 1959. A l'origine du tube  "He stopped loving your today", George Jones s'était également illustré en duo avec une autre star de la "Country Musique", Tammy Wynette, chanteuse de "Stand by your man" qu'il avait même fini par épouser en 1969 (divorcer en 1975). De cette union est née une fille, Georgette Jones, qui deviendra elle-même musicienne de country à part entière. Marié quatre fois, le chanteur était également papa de trois autres enfants nés de ses unions passées et avait épousé en dernières noces, Nancy Sepulveda, le 4 mars 1983 au Texas.



Il avait prévu cette année une tournée d'adieux, qui devait se terminer par un super-concert en novembre à Nashville aux côtés d'autres artistes country légendaires. Hélas, George Jones n'aura pas eu le temps de remonter sur scène. L'une des plus grandes voix de la musique qui ne mourra jamais, a une place dans tous les coeurs des amoureux de la musique.

 

Écrit par Country francismarie dans Chanteurs décédés | Lien permanent | Commentaires (0) |

mardi, 08 février 2011

Israël Kamakawiwo'ole avec "Somewhere Over The Rainbow

 

 http://clubdesappalaches.skynetblogs.be/

Club Appalaches.jpg

Il était surnommé "The Gentle Giant" (Le gentil géant) par ses nombreux admirateurs. Il était également l'un des rares Hawaïens de pure souche. On le décrivait comme quelqu'un de toujours joyeux et positif, aimant son île et le peuple d'Hawaï.

Israël ......JPG

 

Le chanteur Israël Kamakawiwo'ole cartonne actuellement avec la chanson "Somewhere Over The Rainbow" (Quelque part au delà de l'arc-en-ciel), de l'album "Facing Future" Ce titre est aujourd'hui un succès. Il a été enregistré en 1993.


 

Né le 20 mai 1959, sur l'île d'O'ahu dans l'archipel d'Hawaï (Etats-Unis), Israël (IZ) apprend à jouer de l'ukulélé (Instrument à cordes pincées traditionnel des îles Hawaï). En 1997, il est de nouveau récompensé par l'Hara comme meilleur chanteur, meilleur artiste et meilleur album de l'année,2.jpg il regarde la cérémonie depuis une chambre d'hôpital. Dans les dernières années de sa vie, il est obèse et dépasse les 340 kg pour 1m90. il est hospitalisé de nombreuses fois, et décède le 26 juin 1997, à l'âge de 38 ans d'une maladie respiratoire liée à son obésité. Le drapeau hawaïen est mis en berne.


 

 

Son corps est exposé au Capitole d'Honolulu, où plus de 10.000 personnes viennent lui rendre un dernier adieu le premier jour de sa mort. Ses cendres sont ensuite dispersées dans l'océan à Makua Beach.

 

.

 

Écrit par Country francismarie dans Chanteurs décédés | Lien permanent | Commentaires (0) |

dimanche, 12 septembre 2010

Le dernier album studio de Johnny Cash

 Le nouvel opus de Johnny Cash

angesi.jpg

 

Chaque chanson constitue un puzzle de la vie de Johnny Cash, de ses mystères et de ses défis: la poursuite de la rédemption, l'importance de l'amitié, le rêve de la paix, le pouvoir de la foi, les joies et adversités qu'occasionne la simple survie. Il s'agit d'une déclaration douloureusement personnelle et intime, comme si Johnny Cash parvenu à la fin de sa vie, jetait un regard sur une vie extraordinaire. 
 

Le nouvel opus de Johnny Cash est sorti le 23 février 2010 aux états unis(Enregistré un an avant sa mort, (2002) Lalbum a été bouclé pendant que Cash était en très mauvaise santé, entre les allers-retours à l’hôpital et durant le temps que passait Cash à pleurer la mort de sa bien aimée June Carter Cash. il contiendra notament un duo avec sheryl Crow enregistré juste avant son décès, voici la liste des 10 chansons de cet album intitulé: Ain't no grave. Une chanson traditionnelle de Gospel qui ressemble beaucoup à “God’s Gonna Cut You Down” Dieu allant diminué vous

caretr cash.jpg

 

 

Vidéo historique de l'enregistrement de 2002 

http://www.youtube.com/watch?v=RG7aS07dAN0_banner.jpg

 

Dernier album de Johnny Cash


Ain't No Grave: N'est aucune tombe                     http://www.youtube.com/watch?v=66QcIlblI1U 

Redemption Day: Jour de rachat (remboursement)http://www.youtube.com/watch?v=LoSkjdquxlw 

For The Good Times:Pour les bons temps http://www.youtube.com/watch?v=4EuC_BR3dcY

First Corinthians: Premiers Corinthiens            http://www.youtube.com/watch?v=RVemdiMoths

Where I'm Bound: Où je suis lié                    http://www.youtube.com/watch?v=6TFm8XDe_Xo

Satisfied Mind: Satisfait prennent soin de

 http://www.youtube.com/watch?v=gdJt87mMQEA

It Don't Hurt Anymore: Il n'endommage pas désormais http://www.youtube.com/watch?v=78c2ZNjfj_Y 

Cool Clear Water: Eau claire fraîche(Cool)

 Last Night I Had The Strangest Dream: La nuit dernière j'avais le rêve le plus étrange

 http://www.youtube.com/watch?v=WB1UD2GpBcc 

Aloha Oe: Aloha                                                                    http://www.youtube.com/watch?v=oQCNXtI5nNg

 

 

june.jpgAin't no grave/Can Hold My Body Down...(Il n'existe pas de tombe pour retenir mon corp sur terre).

Quand Johnny Cash entonne de sa voix grave et sépulcrate sa voix sied à merveille aux propos et surtout au contexte dans lequel l’album a été enregistré. ce chant traditionnel américain, titre d'ouverture de ce disque posthume, il sait que sa fin est proche, quelques semaines plus tard, le 12 septembre 2003, il rejoint sa tendre June Carter, décédée quatre mois plus tôt. 

 

Résumé: 

J'ai besoin de toi, comme tu as besoin de moi. Et j'essayerai d'être toujours là. Tu me manques, souvent, j'aimerais te voir, t'avoir près de moi, parfois. Comme autrefois

 http://www.youtube.com/watch?v=OBGPE1y_CXU&a=GxdCwVVU...                    

 

Far side banks of jordan chanté par June et Johnny Cash 


 
Voila une vidéo venant du show que Johnny faisait chaque Noël avec ses filles et belle filles


 

Voici un clip de la chanson Keep on the sunnyside (Qui figure dans le film O Brother) qui nous montre bien l'ambiance des séances de travail lors de l'enregistrement de Wildwood Flower On reconnait Norman Balke, Marty Stuart, Johnny Cash et June Carter


 

 

 

 

Écrit par Country francismarie dans Chanteurs décédés | Lien permanent | Commentaires (0) |

mardi, 11 mai 2010

Johnny Cash (il aurait eu 78 ans cette année)

 aMother Maybelle CarterJune Carter

 

                                                                                                             

June Carter, sa deuxième épouse, était la fille de la célèbre Mother Maybelle Carter.En 1973, June Carter et Johnny Cash, tous les deux fort religieux, ont produit Gospel Road (Sentier de l'Évangile), un film sur les derniers jours du Christ, avec Carter dans le rôle de Marie-Madeleine.

2) http://www.youtube.com/watch?v=_Rg1aG6kPs4&feature=re... 

3) http://www.youtube.com/watch?v=u_vZ1fWA_no&feature=re... 

4) http://www.youtube.com/watch?v=lvZ_Wrpe2ok&feature=re...

5) http://www.youtube.com/watch?v=x3RNg_YdDkw&feature=re...

6) http://www.youtube.com/watch?v=MIzcTPARL2s&feature=re...

7) http://www.youtube.com/watch?v=tV8wVIgq8Ew&feature=re...

 

Johnny Cash a joué dans un épisode de Columbo "Swan Song" (Le chant du cygne)

Le chanteur de country Tommy Brown (Johnny Cash)  est amené à provoquer un accident d'avion qui éliminera à la fois Edna, sa femme évangéliste fanatique, ainsi que sa protégée Maryann. Edna ne cessait d'utiliser les profits générés par les concerts de Tommy pour son propre compte...

 

 

Plusieurs épisodes de la série Docteur Quinn, femme médecin avec sa femme June, où il interprète un shérif chasseur de prime marié à une bonne chrétienne.

 

 

Sans doute l’esprit western de Docteur Quinn, femme médecin convenait-il parfaitement à Cash, qui n’en était de toute façon pas à son coup d’essai – il a joué dès les années 50 dans Wagon Master, puis dans Nord et Sud et La Petite maisondans la prairie, avant de passer le bonjour au Rebelle, toujours des séries de l’Amérique profonde historique, d’un manière ou d’une autre.

rosanne-cash

Roseanne Cash (née en 1955), la fille de Johnny Cash et de sa première épouse, Vivian Liberto, est une chanteuse de rock et de country.

Cliquez pour arriver sur son site et écouter des extraits!

http://www.rosannecash.com/

Le 15 mai 2003, sa compagne June disparaît. Il la rejoint quatre mois plus tard, le 12 septembre, à l'âge de 71 ans.

 


325


Après le décès de June, Johnny Cash se disait prêt à mourir, Je ne crois pas vraiment qu’il voulait disparaître, mais je pense que Johnny Cash en était au stade de l’acceptation; pour lui, n’importe quel moment aurait été un bon moment". Pour lui, la perte de son épouse, June, fut une épreuve écrasante. Au lendemain de la mort de June Carter Cash en mai 2003. Il avait besoin de travailler. Il devait travailler afin de pouvoir lui-même continuer.

Cash et June

John Carter Cash a vendu la maison familiale d'Hendersonville. (Tennessee)

johnny-cash-s-home-L'ultime Johnny

(Sur le marché pour 2,9 millions de dollars)

 

                                                                                                           

Après la mort récente de ses parents (June Carter et Johnny Cash) C'est en rangeant les affaires de son père que Junior est tombé sur un carton de bandes simplement annotées "Johnny Cash ? Personal file".

Sur les bandes, un trésor inestimable : des dizaines de chansons enregistrées entre 1973 et 1982 par Johnny Cash seul à la guitare, dans l'intimité de son home-studio. Ces chansons inédites, dont 49 figurent sur le double CD Personal File, ne sont pas des demos ou des fonds de tiroir, mais plus sûrement les reliques d'un projet avorté d'album solo, dont aucune maison de disques n'avait voulu à l'époque. La découverte de ces bas-reliefs ne fait que confirmer la perception que l'on avait de Johnny Cash, chanteur d'alcôve, souffle intime, folk-singer ultime, toujours fidèle à lui-même et à la source de son art. Sa voix hors d'âge se pose sur les chansons comme une nuit noire et douce. Des berceuses à la fois fragiles et granitiques, tirées de la poussière comme si elles avaient été enregistrées hier

 

 caszh..

                                                                                                         

Affaibli par une forme de maladie de Parkinson incurable. Devenu presque aveugle à cause du diabète, Johnny Cash devait se déplacer en chaise roulante. Pour satisfaire à la demande de Johnny Cash, Rick Rubin aménagea un studio d’enregistrement dans une chambre à coucher de la propriété du chanteur au Tennessee, et désigna un ingénieur «sur appel» qui demeura de service presque jusqu’à la fin des jours de Johnny Cash. La sélection des chansons reflète bien à quel point Johnny Cash savait qu’il atteignait alors la fin d’une vie illustre. Par exemple, la douce chanson de Rod McKuen (Love's Been Good To Me), évoque le regard nostalgique d’un homme qui fut heureux en amour. Puis Johnny Cash réenregistra une de ses vieilles compositions (I Came to Believe), pour rappeler comment la spiritualité l’a aidé à dominer ses toxicomanies. Des sessions d’enregistrement étaient prévues tous les jours et si Johnny se sentait assez bien au réveil, il téléphonait et disait “ça fonctionne pour aujourd’hui”. S’il ne se sentait pas suffisamment en forme, il disait “on continuera demain”. Près de 7 ans après sa mort, on continue de sortir des titres de Johnny Cash, la plupart des enregistrements de cet album American VI  (Ain’t No Grave), proviennent de la même session studio que ceux du précédent, American V. On ressent nettement dans les enregistrements que "the man in black" se sentait condamné par la maladie. Entre un arrangement presque entièrement acoustique et la voix agonisante de Johnny Cash (sur certains titres c’est à la limite du supportable), on se sent mal à l’aise à l’écoute de cet album. Des compositions de Kris Kristofferson (For The Good Times) ou de Sheryl Crow (Redemption Day)

http://www.youtube.com/watch?v=-JoCdPq3lE8...

http://www.youtube.com/watch?v=xyvFhrDzLfY...

Enregistré dans un contexte traumatique, l’album aurait dû dégager une ambiance morbide. Mais ici, Johnny Cash semble au contraire apaisé, comme sûr de son destin, et semble attendre sa fin inéluctable avec sérénité. Alors qu’on attendait un disque en forme de pierre tombale, "American VI" nous montre plutôt la voie vers le futur, comme s’il nous (ré)apprenait à vivre. Tout simplement.

 

Écrit par Country francismarie dans Chanteurs décédés | Lien permanent | Commentaires (0) |

lundi, 29 mars 2010

Tammy Wynette - Merle Haggard - George Jones

2GV8ECAATJFW0CAQ3KQ60CAL81X6JCAMNCQA4CAH4UGJ2CA1PC00UCAJC62HVCAR25NEHCAHJIHHCCAAP3JE5CA8SATIDCAYP4O2OCAJ3JRABCAJGNLFPCA3WGA9ACAD7MC6ZCAY3CCJ7CANJ9UQTCAXZFTWC0L4Y2CADCC7BZCA7N1G97CAE35T2GCAGSVDR2CARHT5RACAZN54XXCA2WZLXFCA696A6BCAP39CH7CATOZ67DCAV42GXOCA5T9OW0CAD3K482CA9ZVT9OCAKCTVS9CAW8SZ55CAS57F6FCA98H8G2CA2ESA9Z6B73ECAGS93ZUCA44HRG6CAW2WY87CAKM4EAYCASGIDG7CA81WSRQCAQ1HBR5CA412YHNCA6UH2DICAQ0RUKKCAPA2E9UCA4G10BQCA2OKRJ0CA6R77AICA48ABITCA39JHW5CAVZBY0RCAAW9IABCAF0NBLZGCDBSCATQS8MLCAOEGKODCAT0QPIICATSJETYCAGJS606CADFLXGPCABMPU03CA25EV6GCAY092VDCAL27TWGCA4G7V2YCA0TCGMLCAZHUT75CAM1OEJLCADS44SPCADY564QCAII3FAWCAFDMJ2LCA70ZCNT

H2P9GCAGJB7FQCARFN0GFCAH11EUQCA3MKS8YCA2IZVI0CAG13EAUCAGERMH8CAD9HBL8CAMRX0TRCAPD1HYZCAKT3V2FCAF1L0P9CAA0ZNLFCAEE8KFYCAZ5UFZRCAZH8FH1CAKZR791CANUDFSPCAA67E9LNL876CAWLL43YCAI81M50CA1QV60KCAIRRZN4CA6G0ZWMCA7ST1MRCAEPB0ABCA4V5CI1CAPGVQDACALQSMAECAR4XRBBCAM348XECANPFX0HCA38ZDGJCA660PB9CA7GEYKACAFRH2SNCAZDC6KVCA9AOB75475VJCAXONYIXCA2X8I5RCAWTDK1XCAPS0XR2CAFHBSNBCACA8IT8CALQBOZECA5O9LY5CAD1BDJ8CAB1LBHHCARQWGVPCAA47ML5CATHL4B2CA12BNGUCAD6RNHWCAPZMMG7CACONI2TCAE2DJFCCA17S8XNXWDTPCACDO6ZACAO4KR5TCA30KOMZCA66R1EWCAJFPYXSCA78FX47CABPSVQGCAEVGJQGCAK6U52QCAD3LWCOCAYV4XAECADTPC7BCA2HOIDWCAUAYVGUCAHVWZKNCAOA1U8WCAU52FZ1CAITZFE9CAIJRKC1


Tammy Wynette

039_42757tammy-wynette-posters

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 Tammy Wynette a été élevée par sa mère et sa grand-mère à Birmingham (Alabama).

Esthéticienne de profession, elle chante dans les clubs pour gagner un peu d'argent supplémentaire et élever ses trois enfants. Elle s'installe à Nashville en 1966, où elle rencontre le succès.

En 1968,Stand By Your Man est n°1 aux États-Unis et obtient un retentissement international.


tammy_wynette_picture

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Paroles: Stand By Your Man (Stand(Position) Par Votre Homme)

Sometimes its hard to be a woman
Giving all your love to just one man
You'll have bad times
And he'll have good times
Doing things that you don't understand
But if you love him you'll forgive him
Even though he's hard to understand
And if you love him
Oh be proud of him
'Cause after all he's just a man
Stand by your man
Give him two arms to cling to
And something warm to come to
When nights are cold and lonely
Stand by your man
And tell the world you love him
Keep giving all the love you can
Stand by your man
Stand by your man
And show the world you love him
Keep giving all the love you can
Stand by your man 
 

 

 Les effets personnels de Tammy Wynette viennent enrichir l’exposition au Country Music Hall of Fame.

La collection inclus entre autre 14 magnifiques costumes de scène que Tammy Wynette a portés, la plupart datant des dernières années de sa carrière.

On y retrouve le magnifique veston rouge orné d’or qu’elle a porté au Tonight Show (1993) lorsqu’elle a interprété ‘Stand By Your Man’ en compagnie de Lyle Lovett.

 

Cet héritage de costumes et effets personnels (associés à sa carrière) sont des souvenirs irremplaçables qui nous permettront de comprendre encore mieux qui était cette grande artiste

Dans les années 60 - 70 Tammy Wynette a réussi à inscrire 20 N° 1 au palmarès comme artiste solo, mais aussi en duo avec David Houston et George Jones.

Les chansons les plus connues, des classiques de la country : Your Good Girl’s Gonna Bad, I Don’t Wanna Play House,  D-I-V-O-R-C-E, Stand By Your Man” et We’re Gonna Hold On.

Titre de la chanson: Jusqu'à ce que je peux le faire moi-même

 

 

Après des années de problèmes médicaux, de nombreuses hospitalisations, environ vingt-six opérations importantes et une dépendance à des doses importantes de médicaments contre la douleur, Tammy Wynette décéde à l'âge de cinquante-cinq ans alors qu'elle dormait sur le canapé dans son salon à Nashville, au Tennessee. Elle est enterrée au cimetière de Woodlawn à Nashville.

 

                                           Merle Haggard

 Merle-Haggard-nw01

 

Merle Haggard, un des plus grands chanteurs - compositeurs de musique country en Amérique, ne peut se comparer qu'à Jimmy Rogers, Hank Williams, et Johnny Cash.

Né en 1937, dans une famille d'ouvriers itinérants de l'Oklahoma, Haggard connut une jeunesse mouvementé, entrant et sortant de prison ( pendant 15 années) dans les années 50.

Finalement il fut sauvé par son talent musical, qui fit de lui l'un des meilleurs musiciens de country, avec d'innombrables classiques comme "Okie From Muskogee" en 69, une attaque ironique des hippies américains.

Haggard fit un retour magistral en 2003 avec "If I Could Only Fly".

Hits ayant atteint la première place des charts country

Big City

Yesterday's Wine (avec George Jones)

Going Where the Lonely Go

You Take Me For Granted

Pancho And Lefty (avec Willie Nelson)

That's The Way Love Goes

Someday When Things Are Good

Let's Chase Each Other Around The Room

A Place to Fall Apart

Natural High

Twinkle, Twinkle, Lucky Star

 

 

           George Glenn Jones

georges

George Glenn Jones est   connu pour sa voix et sa façon de chanter, et pour son marriage avec Tammy Wynette


Tout au long de sa carrière, Jones a aussi bien fait les gros titres des journaux au sujet de son penchant pour l'alcool, de ses relations difficiles avec les femmes, et de ses violentes crises de rage que pour ses enregistrements et ses tournées. Mais Jones n'a jamais nié ou caché ses erreurs, et avec le soutien de sa quatrième femme, est parvenu à une certaine stabilité ces dernières années.

Bien qu'il ait plus de soixante-dix ans, Jones continue à enregistrer et à faire de longues tournées aussi bien sur le continent nord-américain qu'à l'étranger.

Hits ayant atteint la première place des charts country

White Lightning (1959

Tender Years (1961)

She Thinks I Still Care (1962)

Walk Through This World With Me (1967)

We're Gonna Hold On (avec Tammy Wynette) (1973)

The Grand Tour" (1974)

The Door" (1975)

Golden Ring (avec Tammy Wynette) (1976)

Near You (avec Tammy Wynette) (1977)

He Stopped Loving Her Today" (1980)

(I Was Country) When Country Wasn't Cool" (avec Barbara Mandrell) (1981)

Still Doin' Time" (1981)

Yesterday's Wine" (avec Merle Haggar) (1982)

I Always Get Lucky With You" (1983)

 

 

 

 

 

 

 

 


Écrit par Country francismarie dans Chanteurs décédés | Lien permanent | Commentaires (0) |