http://appalaches.skynetblogs.be/

samedi, 12 décembre 2015

Noël est une tradition christianisée.

  http://appalaches.skynetblogs.be/ 


Noel-Paien-sous-couverture-Chretienne.jpgPour certains, l’esprit de la fête de Noël, est une fête religieuse et pour beaucoup d'autres une fête de ripaille commerciale. Elle s'avère une tradition non pas chrétienne mais christianisée (la nuance est de taille), elle se perd entre réjouissances familiales, traditions religieuses et pèlerinages en grands magasins. Bref, le Noël d'aujourd'hui n'a plus grand chose à voir avec le Noël d'antan où nos ancêtres festoyaient bien différemment. Nos aïeux célébraient la naissance de l’enfant Jésus, certes, mais aussi le solstice d’hiver. La bûche dans la cheminée, l’orange dorée, les bougies symbolisaient le retour de la lumière. Autrefois, la bûche de Noël était allumée conjointement par un vieillard, représentant l’année finissante, et un enfant, représentant l’année nouvelle (les générations, comme les saisons, forment une longue chaîne). On me dira que Noël reste la fête des enfants, qui laisse entendre que "vivre c'est attendre et recevoir", quand nous savons bien, nous, les parents, que c'est l'inverse qui est vrai. Bref, si pour certains c'est quand même un moment de célébrations, de réjouissances, de retrouvaille, pour d'autres, c’est un mauvais moment à passer, plus particulièrement pour les personnes déprimées, pour les personnes seuls (veuf, divorcé, célibataire), pour les personnes malades, pour les personnes hospitalisées. Le fait d’assister, de l’extérieur, à la frénésie et aux réjouissances de cet événement qui réunit les autres peut en effet exacerber le sentiment d’exclusion de ceux qui se sentent déjà isolés au quotidien.

nos parents et grands-parents sont souvent les grands oubliés de ces fêtes de fin d’année.jpgNéanmoins, nos parents et grands-parents sont souvent les grands oubliés de ces fêtes de fin d’année. Dans cette vidéo  très émouvante (vue plus de 30 millions de fois sur YouTube), la chaîne allemande Edeka parle du problème de la solitude des personnes âgées à Noël. Comme chaque année lors de la fête de Noël, ce grand-père se retrouve tout seul. Et comme chaque repas durant les fêtes, il se retrouve également attablé sans qu’aucun membre de sa famille ne vienne lui rendre visite. Ne sachant plus quoi faire pour convaincre ses enfants et petits-enfants de venir passer le réveillon de Noël en famille, le vieil homme décide alors en dernier recours de feindre sa mort, contraignant toute sa famille à prendre le premier vol pour venir assister à ses funérailles. Mais alors que ses enfants totalement effondrées par la nouvelle pénètrent dans la maison, ceux-ci découvrent, contre toute attente, que la table est joliment dressée.

Noel-Paien-sous-couverture-Chretienne.jpgSi la morale est claire, il ne faut pas abandonner les personnes âgées pendant les fêtes. Dans nos sociétés repliées sur elles mêmes et très individualistes, l’amour est un sentiment beaucoup plus complexe qu’on veut bien le croire. Chaque société à les mythes qu'elle mérite, et Noël en dit long sur la nôtre, de l'enfant nu (Jésus) à ce vieillard postiche (Père Noël), il éclaire pas mal de gens sur la réalité de ce que peut être l'être humain dans toute sa grandeur. "Du Christ au Père Noël". La disparition progressive de leurs significations religieuse (célébration de la Nativité) et la fable du Père Noël américain en fait une fête essentiellement marketing privée de toute référence.


Pour moi, ce qui est mon roc et mon soutien lorsque, à force de souffrance, de solitude et de dépit, je n'ai plus rien de sûr à quoi me raccrocher, c'est la force tranquille de cette affirmation de Saint Paul. "Rien ne pourra nous séparer de l'amour de Dieu manifesté en Jésus-Christ". Il est temps pour moi d’aller penser à mon réveillon de Noël… Mais je vous laisse la porte ouverte. N’hésitez pas à entrer.

Écrit par Country francismarie dans Religions | Lien permanent | Commentaires (0) |

Les commentaires sont fermés.