http://appalaches.skynetblogs.be/

mardi, 19 mai 2015

"C’était mieux avant"

  http://appalaches.skynetblogs.be/

de mon temps.jpgNos grands-parents, ont été formés par une éducation autoritaire (ne pas gaspiller la nourriture, respecter les aînés, ne pas couper la parole, prendre soin de sa tenue vestimentaire, etc.). Nos grands-parents faisaient tout avec rien, nous on ne fait rien alors que nous avons tout. Aujourd’hui nos parents n’ont rien des grands-parents d’hier, ils sont plus jeunes, plus dynamiques, parfois même encore actifs. Ils n’ont parfois jamais été mariés, ont peut-être divorcé, voire recomposé. Les parents, premiers éducateurs, doivent se remettre en question concernant l'éducation de leurs enfants, car la jeunesse d'aujourd'hui est pervertie par le sentiment de facilité, d'assistanat et d'impunité. Le malheur du jeune,c'est se différencier et se faire remarquer à tout prix des autres, c’est de n’avoir aucun pouvoir auquel s’opposer, ils sont de la génération "zéro rêve, zéro ambition". On a le droit de tout dire, de tout faire, d’aimer qui l’on veut. Et l’absence d’interdiction crée une jeunesse sans passion, sans créativité, sans culture propre. Des êtres qui ne connaissent pas la frustration, machines à consommer égoïstes, qui ne vont agir que dans la perspective d’un bénéfice immédiat, sans coûts, qui ne construiront pas au nom du bien commun car ils n’en verront pas l’intérêt. Désormais, on ne veut plus changer le monde, on veut en profiter.


la folie des années 1960.jpg

ANNEE-1960-.jpgLe "c’était mieux avant" revient dans toutes les conversations. En effet, lorsque nous pensons au passé, nous nous rappelons uniquement des bons moments liés à notre vie (mariage, naissance des enfants, achat de la première voiture…etc.). On regrette les 2 CV,Aronde, 4 CV, Panhard, DS 19, Ford Mustang, R8 Gordini, Austin mini, Coccinelle, MG B, 203 Peugeot, Fiat 500, Facel Vega, Chevrolet, Alfa Roméo, Aston Martin…mais aussi les "people", les films,les musiques des années 1960. Bref, on se remémore souvent sa jeunesse et cela nous rend nostalgique. Dire que tout était mieux avant est aussi imbécile que de faire table rase sur la passé. Mais en cette période de crise, de plus en plus de personnes sont nostalgiques du passé, des "Trente Glorieuses années". Une période ou trouver un emploi était facile, où le vivre ensemble était de mise. Pourtant les années 1960, ce sont les années de guerre froide, la construction du mur de Berlin, la crise de Cuba (1962), l'escalade vietnamienne qui commence, la victoire éclair d'Israël dans la guerre de Six- Jours et bientôt les débuts du terrorisme palestinien. Ce sont les assassinats de John Kennedy et de Martin Luther King. jukebox 60.jpgOn appelle les années 60 la période allant de 1960 à 1969, elle porte aussi le nom de "sixties" étant donné le rayonnement culturel et économique du Royaume-Uni et des Etats-Unis à cette époque là. L’ébullition de ces années fut propice à des révolutions musicales, tant par les thèmes abordés dans les chansons. A vrai dire, l’homme des années 60 est totalement sous l’emprise de la "Beatlemania" (groupe de musique britannique The Beatles). C'était le temps de toutes les révolutions (sexuelle, morale, drogue, politique, guerre, artistique,nouvelle Vague, pop art...), scientifique et technologique (première greffe du cœur, premier homme dans l'espace, bientôt sur la Lune, lancement du projet Arpanet, ancêtre d'internet). Les années 1960 auront vu naître les scoubidous, les scopitones (jukebox associant l'image au son), la télévision couleur, l'essor de l'automobile, le mouvement hippie, la Beatlemania, le festival de "Woodstock", la création de la mini-jupe... et le cinéma des westerns, (Alfred Hitchcock, Claude Chabrol, François Truffaut, Jean-Luc Godard, Sergio Leone, etc.). C’est l’arrivée de la vague "Yéyé", une nouvelle génération de jeunes chanteurs deviennent des idoles. (Johnny devenait "l'idole des jeunes". Pour Sheila, "l'école était finie". Françoise Hardy faisait chanter "tous les garçons et les filles de son âge". Sylvie Vartan était "la plus belle pour aller danser", mais Claude François les trouvait toutes "Belles, belles, belles" à commencer par France Gall qui débutait avec "Sacré Charlemagne". Enrico Macias s'adressait aux "Enfants de tous pays" et Dalida aux "Enfants du Pirée". C'était l'époque "SLC Salut les Copains" et le hit-parade voyait grimper Hugues Aufray "Santiano", Richard Anthony "J'entends siffler le train", Alain Barrière "Elle était si jolie", Salvatore Adamo "Tombe la neige", Franck Alamo "Biche, ma biche", Marie Laforêt "Les Vendanges de l'amour", Eddy Michel "Un coin qui me rappelle"... "Et pourtant", Charles Aznavour et les "grands Messieurs de la Chanson" restaient indétrônables. Gilbert Bécaud avait trouvé son guide "Nathalie", Jean Ferrat chantait "Ma Môme", Georges Brassens "Les Copains d'abord", Jacques Brel "Ne me quitte pas").

http://www.allzicradio.com/fr/radios/thematique/5/annees-60



http://sz.com.sapo.pt/Anos_Dourados.html

rockersandmods.jpgCette période (1960 à 1968), atteint de plein fouet toutes les valeurs. Désormais, on veut en profiter,tout le monde veut que ça change, jamais une époque n’aura autant matérialisé les changements socioculturels au sein des tendances vestimentaires. La mode des années 1960, fait en effet rimer progrès et contestation dans une véritable révolution des apparences. L’heure est à la société de consommation, l’industrialisation croissante du travail vestimentaire encourage l’essor du prêt-à-porter face à un secteur de la haute couture en perte de vitesse. C’est d’abord au sein de la jeunesse issue du "baby boom" (pic de la natalité) que se forge une nouvelle culture vestimentaire, largement inspirée du modèle anglo-saxon. Des groupes imposent leur appartenance à un style bien défini (les yéyés, les blousons noirs, les mods, les rockers) se font l’emblème d’une contre-culture qui s’affirme plus que jamais dans les apparences. La place des femmes dans la société a également changé, devenues actives, elles recherchent des vêtements favorisant la liberté de mouvement. Progressivement, les jupes, qui se portent au-dessous du genou, vont se raccourcir. Pour la ville, l’ensemble tailleur-jupe est toujours de rigueur, tandis que la robe-sac commence à s’imposer (lancée en 1957).Dans les années 1960, en plus d’avoir le choix entre une Citroën DS, une Peugeot 404, une Renault 8 et une Simca 1000, le mec normal a un choix de couleurs plus gaies qu’au cours de la décennie qui a précédé. Face à une société en pleine mutation et l’influence grandissante de la mode dans les milieux populaires, la garde robe de l’homme des années 1960, entrera aussi dans une ère moderne. Si vous viviez dans les années 1960 dans un age adulte, vous étiez certainement un Mod (à un certain degré du moins), et si ce n’était pas le cas, vous étiez un Rocker (personne qui aime la musique rock). Il était de notoriété commune que ces deux grands groupes sociaux, divisés par des codes stylistiques quasi-opposés étaient des rivaux notoires.



les mods.jpg

A l’époque, les mods (abréviation de modernists) se déplacent notamment sur des Vespa GS 160, Lambretta TV et SX 200 fortement accessoirisés (recouverts de phares, de rétroviseurs (appelés stadiums) et de diverses pièces chromées). Les mods, qui sont généralement de jeunes actifs urbains disposant d'un certain pouvoir d'achat, se caractérisent par le souci de leur apparence vestimentaire, le port du jeans reste tout de même une option, mais il faut qu’il soit près du corps, et leur goût pour la musique et la danse (un mode de vie festif et hédoniste). Les mods portait des costumes cintrés à motif (petits carreaux, rayures), des chemises à col boutonné également cintrées et par dessus un gilet brocard, toujours avec une cravate très fine. La danse est un des piliers fondateurs de ce mouvement. Les mods la pratiquent fréquemment, ils sont souvent d’excellents danseurs et inventent régulièrement de nouveaux pas ou reprennent et adaptent des chorégraphies des chanteurs ou danseurs de soul noirs américains. La danse reste d’expression libre chez les mods, elle est souvent pratiquée en solo aussi bien pour les garçons que pour les filles

rockers1.jpgLes Rockers, dont le mode de vie et les codes était résolument tournée vers les années 1950, le rock and roll et la moto. A vrai dire, au cours des années 1960, l’acharnement des média à opposer les deux groupes culturels (Mods et Rockers) a créé un stéréotype du rocker, auquel il s’est plié au fur et à mesure des années. Ainsi, ses icônes étaient resté Elvis, Chuck Berry et consorts, il portait une veste en cuir, des jeans parfois troués, des bottes de moto et des t-shirts à la coupe lâche unis. Leurs tenues s’agrémentait d’accessoires comme, casquette en cuir façon Marlon Brando, chaînes en or (l’apparition des premiers bijoux pour homme), clous, patchs, pins et toujours les cheveux gominés. La notion de "Woodstock Nation" est restée comme synonyme de hippy et de contre-culture des années 60. Elle incarne des valeurs écologistes, de gauche, féministes, végétarisme, le refus de la société de consommation, l'utilisation de drogues hallucinogènes et, bien sur, les musiques Rock, Folk et Soul. Les aspects les plus saillants de la contre-culture portée par la jeunesse des pays occidentaux entre 1965 et 1974 étaient la musique Rock et la consommation de drogues hallucinogènes (LSD, cannabis, psilocybine…). Par l'inspiration des expériences hallucinogènes et les changements sensoriels provoqués par ces drogues le Rock devint Acid Rock (rock acide). Réciproquement, cette acidification du Rock a encouragé beaucoup d'amateurs de musique à s'initier à la consommation de drogues hallucinogènes avec des conséquences souvent dramatiques pour leur santé mentale et leur évolution personnelle. la-malediction-du-club-27.jpgLe phénomène des stars mourant jeunes dans des circonstances étranges va au-delà du très médiatisé "club des 27". Il s'agit du groupe des rock stars décédés à l'âge de 27 ans (les plus résistants sont ceux qui font du jazz, du gospel ou du blues). Bien que ce club soit "réservé" aux chanteurs qui meurent à l’âge exact de 27 ans, de nombreux autres types d’artistes sont morts dans des circonstances mystérieuses autour de l’âge de 30 ans. Les causes immédiates de décès sont souvent, l’abus de drogues, d’alcool ou de suicide. RIP à toute ces stars mortes trop jeune et trop vite.

 robert johnson.jpgRobert Johnson  (décédé en 1938 à l'age de 27 ans) - guitariste de blues. Après un concert dans un bar de Greenwood, se sentant mal, il est emmené chez un ami (Mort inconnue).

 

 

Brian_Jones_.jpgBrian Jones (décédé en1969 à l'age de 27 ans) - cofondateur et guitariste du groupe The Rolling Stones. (Mort noyé dans sa piscine).. On peut supposer qu'avec les vapeurs d'alcool, le somnifère, la température de la piscine maintenue à plus de 30 °, le train de vie et l'heure tardive, il se soit endormi dans sa piscine.

 

alan wilson.jpgAlan Wilson (décédé en 1970 à l'age de 27 ans) - guitariste et chanteur du groupe Canned Heat. Son corps est découvert dans un sac de couchage, militant écologiste actif, il avait choisi de passer la nuit à cet endroit, en solitaire, au milieu de la nature qu’il aimait tant. Dépressif, il succombe à une overdose de drogue

 

Jimi_Hendrix.jpgJimi Hendrix (décédé en 1970 à l'age de 27 ans) - guitariste de légende. Les circonstances exactes de sa mort sont incertaines, mais il est probablement mort asphyxié par son vomi, consécutivement à un abus de barbituriques (Vesparax) lié à une prise d'alcool.

 

 

Janis_Joplin.JPGJanis Joplin (décédé en 1970 à l'age de 27 ans) - chanteuse américaine. Elle est découverte morte d'une surdose d'héroïne dans sa chambre d'hôtel

 

 

 

Jim_Morrison.jpgJim Morrison (décédé en1971 à l'age de 27 ans)  - chanteur et cofondateur du groupe The Doors. Mort d'une crise cardiaque. La vie d'excès menée pendant six ans (il abusait de l'alcool, participait volontiers à des orgies et se vantait d'avoir pris deux cents fois de l'acide)

 

 

Nirvana_ Kurt Cobain.jpgKurt Cobain (décédé en1994 à l'age de 27 ans) - chanteur et cofondateur de Nirvana. Mort de suicide par balle. Son corps est dans une pièce située au-dessus du garage de la maison à Seattle. La police trouve près du corps une lettre de suicide et l'arme («Mieux vaut brûler franchement que s'éteindre à petit feu»)

 

-AmyWinehouse.jpgAmy Winehouse (décédé en 2011à l'age de 27 ans) - chanteuse anglaise. La chanteuse est retrouvée morte dans son appartement dans le quartier à Londres. L'autopsie pratiquée pour connaître les causes de sa mort révèle une overdose d'alcool de 4,16 grammes par litre de sang. La chanteuse, qui luttait contre sa toxicodépendance et ses troubles alimentaires, et à qui les médecins avaient demandé d'arrêter de fréquenter les soirées sortait alors d'une période de sevrage d'alcool de trois semaines. La reprise d'une consommation importante lui a donc été fatale.

De plus jeunes aux plus âgés, les artistes s'en vont. Lorsqu'on apprend le décès d'un chanteur, c'est toujours une triste nouvelle, car inconsciemment, ils font partie de notre vie. Certains ont fait de longues carrières, d'autres nous ont quittés avant l'heure et d'autres avaient le mal de vivre.

mike brant.jpgMike Brant, chanteur israélien (décédé en 1975). Tombe du sixième étage d'un immeuble à Paris et meurt sur le coup (consommation de drogue). Il avait 28 ans.

 

 

 

claude françois.jpgClaude François, chanteur français (décédé en 1978). Provoqué par une électrocution accidentelle dans sa salle de bain alors qu'il prenait une douche. Il avait 42 ans.

 

 

joe dassin.jpgJoe Dassin, chanteur français (décédé en 1980). Il déjeunait avec sa famille  dans un restaurant, lorsque soudainement il est pris d'un malaise et s'effondre sur sa chaise. Malgré un massage cardiaque et un essai de réanimation, le médecin ne peut que constater sa mort. Il avait 41 ans.

 

Joëlle Mogensen, 1.jpgJoëlle Mogensen, chanteuse française "Il était une fois" (décédée en 1982). La chanteuse est retrouvée sans vie, des suites, selon l'autopsie, d'un oedème aigu du poumon provoqué par une surdose d'héroïne. Elle avait 29 ans

 

 

 

balavoine.jpgDaniel Balavoine, chanteur français (décédé en 1986). Mort dans un accident d'hélicoptère, la version la plus communément admise veut que cet accident soit dû aux conditions météorologiques difficiles. Il avait 34 ans.

 

 

 

dalida.jpgDalida, chanteuse française (décédée en 1987). Elle finit par se suicider dans sa maison dans le quartier de Montmartre par surdose de barbituriques; Elle laisse un mot, sans doute à l'intention de son public («La vie m'est insupportable. Pardonnez-moi»). Elle avait 54 ans.

 

 

serge Ginsburg.jpgSerge Gainsbourg, chanteur français (décédé en 1991). Meurt à la suite de sa cinquième crise cardiaque, survenue durant son sommeil. Il avait 63 ans.

 

 

 

 

mort shuman.jpgMort Shuman, chanteur français (décédé en 1991). Il meurt dans un hôpital de Londres des suites d'un cancer du foie. Il avait 54 ans.

 

 

 

michel berger.jpgMichel Berger, chanteur français (décédé en 1992). Meurt d'une crise cardiaque. Il avait 44 ans.

 

 

 

Pierre Bachelet.jpgPierre Bachelet, chanteur français (décédé en 2005). Des suites d'un cancer du poumon. Il avait 61 ans.

 

 

 

 

carlos.jpgCarlos, chanteur français (décédé en 2008). Malade depuis 3 mois, il meurt d'un cancer du foie foudroyant. Il avait 64 ans.

 

 

Alain Bashung.jpgAlain Bashung, chanteur français (décédé en 2009). Atteint d'un cancer du poumon. Il avait 62 ans.

 

 

 

 

topaloff.jpgPatrick Topaloff, chanteur français (décédé en 2010).Il meurt à Paris des suites d'un arret cardiaque. Il avait 66 ans.

 

 

 

 

Jean Ferra.jpgJean Ferrat, chanteur français (décédé en 2010). Des suites d'un cancer. Il avait 80 ans.

 

 

 

 

charden.jpgEric Charden, chanteur français (décédé en 2012). D'un d'un cancer des ganglions. Il avait 69 ans.

 

 

 

Franck Alamo.jpgFrank Alamo, chanteur français (décédé en 2012). Il meurt la veille de son anniversaire, des suites d'une sclérose latérale amyotrophique (maladie de Charcot).

 

 

demis roussos.jpgDemis Roussos, chanteur grec (décédé en 2015). Des suites d'un cancer de l'estomac, du pancréas et du foie. Il avait 68 ans.

 

 

 

Richart Anthony.jpgRichard Anthony, chanteur français (décédé en 20015). Après avoir souffert d'un cancer du côlon. Il avait 77 ans.

 

 

 

joelle-ric.jpgSerge Koolenn, chanteur français, compagnon de la chanteuse du groupe "Il était une fois", avec Joëlle Mogensen (décédé en 2015). Atteint d'un cancer, il fait le libre choix d'arrêter son traitement. Il avait 68 ans

 

On peut aussi ajouter d'autres noms de célébrités mortes trop jeunes et surtout à cause de la drogue ou des médicaments (John Lennon, Marvin gaye, Freddy mercury, Anna Nicole Smith, Robert Pastorelli, Bon Scott, Dana Plato, Rob Pilatus, Chris Farley, Margaux Hemingway, John Belushi, River Phoenix, John Bonham, Sid Vicious, Keith Moon, Elvis Presley, Anissa Jones, Judy Garland, Brian Epstein, Lenny Bruce, Dorothy Dandridge, Marilyn Monroe, Micheal Jackson, guillaume depardieu, grégory lemarchal, etc. ).

 

 

.

 

Écrit par Country francismarie dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |

Les commentaires sont fermés.