http://appalaches.skynetblogs.be/

jeudi, 10 septembre 2015

L’histoire de la Country Music.

http://appalaches.skynetblogs.be/

Outlaw music.jpgDes simples airs nostalgiques chantés par les premiers pionniers irlandais du début du 18eme siècle. L’histoire de la Country Music est fortement liée à celle des Etats-Unis. Cette histoire peut se lire comme une légende qui a revitalisé la country music dans les années 1970, en lui faisant retrouver ses racines sociales, terriennes et populaires. Leur but était de revenir aux racines de cette musique, à une forme d’authentique musique de garçon vacher pour rejoindre le folk au rang des grandes musiques blanches américaines. Le mouvement "outlaw" (bandit de grand chemin) est donc né au début des années 1970, et ils connurent un succès important qui culmina avec cette compilation publiée début 1976, et qui fut le premier disque de country à se vendre à plus d’un million d’exemplaires. La musique country d'hier, a laissé son empreinte, et il est possible d'en entendre la trace sur plusieurs albums. Il faut aussi noter que les meilleurs albums de 2010, nous viennent de légendes, avec des artistes tels que Willie Nelson, Alan Jackson, Mark Chesnutt, Merle Hagard, Wayland Jennings,Kris Kristofferson, Billy Joe Shaver, etc. Il y a une grande quantité d'artistes qui arrivent à marier les traditions et les sonorités plus modernes sans toutefois dériver sur de la "pop". Malgré l'évolution de la musique, et contrairement à certains, les traditions ne sont pas disparues, la sonorité a évolué, mais les racines n'ont pas bougé, car elles sont solidement ancrées dans la culture américaines qui est la country music. D'ailleurs, l'album d'Ashton Shepherd d'écrit et chante exactement ce qu'est la vie d'une épouse et mère qui a aussi une carrière musical. Ses chansons racontent la vie de tous les jours et les vraies countrymand peuvent facilement s'y reconnaître. Le terme "Outlaw Country" (les bandits de grand chemin) est un dérivé de la Country music datant des années 1960 à 1970, avec quelques retardataires dans les années 1980. Bien que les outlaws n'étaient pas à proprement parler "honky tonk", ils étaient davantage des conteurs dans la tradition des "songwriters" (personne qui écrit les paroles et la musique d'une chanson), de folk. Ils refusaient de jouer avec les règles imposées par Nashville, et obtinrent le contrôle de leur production tout en explorant de nouvelles voies, plus poétiques dans les textes. Dès lors, la country va essaimer vers Atlanta et le rock sudiste de Charlie Daniels, et Allman Brothers Band, vers la Californie avec le country rock (Eagles, Byrds, Emmylou Harris, Gram Parsons)


.


 

waylon-jennings 1976.jpgWayland Jennings (Texas) est Influencé très jeune par les orchestres de western swing, Waylon est disc-jockey dès l'âge de douze ans, avant de jouer de la guitare dans l'orchestre de Buddy Holly. En 1959, Waylon part tenter sa chance à Los Angeles puis à Nashville, où il est produit par Chet Atkins. Il enregistre, quelques disques dans le moule habituel de Nashville. Mais il préfère se lier avec ceux de Johnny Cash, de Nelson et de Kristofferson, qui tentent de changer le Nashville sound, rigide, affecté et éloigné de la réalité du monde ouvrier et paysan qui constitue l'essence de la country music. En 1973, Jennings fonde sa propre compagnie de production, qu'il impose à R.C.A. dans une série de disques qui fondent le mouvement hors-la-loi (Ladies Love Outlaws, Honky Tonk Heroes) et, surtout, avec Willie Nelson, Tompall Glaser et son épouse Jessi Colter (si Johnny Cash est un peu le père de ce mouvement il n'en faisait pas vraiment partie), entre "folk rock" à la Dylan, honky-tonk et rockabilly, qui connaît un énorme succès. Sur scène comme dans ses disques, Waylon Jennings cultive volontiers l'image d'un rebelle (en 1966, il a interprété le rôle principal du film Nashville Rebel), il se proclame fièrement paysan et emploie un langage cru et sans fard. Cette attitude de hors-la-loi viril et séduisant, presque macho, jointe à une superbe voix de baryton et à un formidable talent de compositeur valent à Jennings Wayland un statut de "superstar". Sans vraiment modifier sa musique, il continuera à enregistrer et se produira dans tous les États-Unis. Sa santé c'est détériorée pendant des années (Jennings a quitté la cocaïne en 1984, et il fume six paquets de cigarettes par jour). En 1988, il a subi un pontage cardiaque. En 2000, son diabète s'est aggravé, et la douleur a réduit sa mobilité, forçant Jennings à mettre fin à ses tournées. La même année, il a subi une intervention chirurgicale pour améliorer sa circulation dans les jambes. En Décembre 2001, son pied gauche a été amputé à l'hôpital de Phoenix (Arizona). Le 13 Février 2002, Jennings est mort dans son sommeil des complications diabétiques. Il a été enterré dans le cimetière de la ville de Mesa (Arizona).

 

Albums des outlaws: 1973, Shotgum Willie (Willie Nelson) - 1974, Mysterious Rhinestone (David Allan Coe) - 1976. Troublemaker (Willie Nelson) - 1979, Sailor (Mickey Newbury) - 1981, I'm Just an Old Chunk of Coal (Billy Joe Shaver) - 1993, Only Daddy That'll Walk the LIne (Waylon Jennings)



Jessi Colter.jpgSammi Smith.jpgTanya Tucker.jpg

 

 

 

 

 

 

Bien que "The Outlaw" était principalement l'apanage des hommes, il y avait quelques femmes qui ont poursuivi des carrières musicales dans la musique country (Tanya Tucker, Jessi Colter, Sammi Smith, et Emmylou Harris). Jessi Colter était l'épouse de l'Outlaw pionnier Waylon Jennings. Au milieu des années 1970, elle a poursuivi une carrière solo, et a immédiatement obtenu le statut de "Outlaw" avec la chanson" (je ne suis pas Lisa). Une autre femme qui a réalisé le succès de "The Outlaw" était Sammi Smith (décédée en 2005), une chanteuse de Californie qui n'avait pas peur de chanter des chansons qui ont été considérées comme trop "risqué" ou elle parlent des réalités de la vie moderne. Sa voix était rauque à force de chanter dans les bars enfumés avant qu'elle atteint la célébrité. En 1971, Sammi Smith a enregistré avec Kris Kristofferson la chanson "Help Me Make It Through The Night" (aidez-moi à passer la nuit). En 1972, avec Best Female Country Vocal Performance, la chanson lui a valu un Grammy Award. Elle est devenue officiellement une "Outlaw" quand elle s'est déplacée vers le Texas pour rejoindre son ami Willie Nelson. Dans la musique country contemporaine qui est souvent considérée comme "The Outlaw", on peut parler de Miranda Lambert, Pistol Annies, Ashley Monroe et Angaleena Presley. musique.jpgDepuis longtemps nous utilisons la musique, pour nous relaxer, nous distraire et nous motiver, l'influence de la musique sur notre comportement garde une part de mystère. Sans musique les gens restent moins longtemps (café, restaurent, soirée, etc.), sont de moins bonne humeur et sont plus stressés (la musique a un effet puissant sur les émotions et l'humeur). Si l’écoute et la pratique musicale ne cessent de se développer dans le monde, en revanche la culture musicale est trop souvent négligée au niveau institutionnel. La musique représente une pratique culturelle majeure dans nos sociétés au même titre que la littérature ou le cinéma. Le chant traditionnel (aujourd'hui dit folklorique), est une culture du pays sur des thèmes des saisons, des amours, des âges de la vie, du mariage, des guerres. Il accompagnait la vie de tous les jours, les travaux des champs, la garde des troupeaux, les danses, les fêtes, etc. Ses formes sont multiples et riches de leurs cultures, de la confrontation avec d'autres musiques. 

bluegrassinstruments.jpgLe bluegrass, qui est une musique très rythmée aux harmonies vocales à 3 ou 4 voix. Les morceaux bluegrass alternent très souvent des solos d'instruments permettant aux interprètes de se distinguer, en concert, devant le public. Certains morceaux dits « de bravoure » ne manquent pas d'être repris par des interprètes qui veulent se faire un nom, tels les célèbres Orange Blossom Special(où le violon est censé imiter le bruit d'un train lancé à toute vapeur), "foggy Mountain Breakdown" (bande originale du film Bonie et Clyde), ou encore "Duelling Banjos", standard des années cinquante intégré à la bande-son du film "Délivrance". C'est vers 1945, que Bill Monroe (1913–1996) forma son groupe les "Blue Grass Boys". Il réussit à imposer avec difficulté ce style musical, très en marge des grands courants de la musique country de l'époque.

BobWIlls.jpgLe Western Swing, est un style de musique populaire qui a évolué dans les années 1920 dans le Sud-Ouest américain. Essentiellement une excroissance d u jazz, consistant en une combinaison éclectique de musiques rurales, de cow-boy (polka), et la musique folk, de jazz Nouvelle-Orléans (Dixieland), blues et jazz mélangé avec un "swing" et joué par un orchestre à cordes souvent complétée par des tambours, saxophones, pianos, et notamment la steel guitar. Lorsqu'il est utilisé dans un contexte musical, le mot "swing" implique généralement une danse improvisée (Bob Wills et Milton Brown). L'usage populaire du mot a grandi au milieu des années 1930, et a nécessité quelques années d'évolution avant d'être appliqué à la musique de danse occidentale. À une certaine époque, les petites salles de danse ou tout simplement les lieux où les couples pouvaient danser sur la musique jouée par des groupes locaux, à travers le "Sooner State" (l'Oklahoma). La télévision dans les années 1950, a tué lentement la culture de la danse dans l'Oklahoma et dans tout le pays.

HankWilliams1.jpgLe honky tonk, ils sont également appelés (honkatonks, honkey-tonks, tonks ou tunks) qui est un style musical appartenant à la musique country, tout comme le bluegrass, origine du milieu campagnard et qui au fil du temps se modernise, en arrivant dans les villes, par l’introduction des sons électriques (guitare). Son nom dérive du style de bars avec divertissement musical dans lesquels il est habituellement joué. Cette musique respire la joie de vivre, c'est une musique pour boire et danser. Influencé par Jimmie Rodgers, Bob Wills, Hank Williams, Ernest Tubb, le honky tonk, c'est la musique country qui a le plus influencé la musique actuelle. Influence très grande de la musique Rock’n Roll et Western Music.


Cajun_instruments.jpgLa
musique cadienne, originaire de la Louisiane, de la Nouvelle-Ecosse, l'Ile-du-Prince-Edouard et le sud du Nouveau-Bruswick, est un mélange d'influences culturelles. Née au XIXe siècle, ses instruments de prédilection sont leviolon puis l'accordéon. Viennent ensuite la guitare, le 'tit fer, le frottoir (ou planche à laver) à bouche, ou l'harmonica. Les premiers enregistrements datent de 1928 et étaient destinés à la population locale francophone. La musique cadienne est généralement divisée en deux parties. La partie cadienne proprement dite, également appelée cajun, jouée par la population blanche et qui a de nombreux liens avec la musique country et le Westernl Swing. L'instrument de prédilection en est le violon. La partie Zarico(ou zydeco), jouée par la population noire est apparue vers les années 1930, et est dérivée de la précédente, incluant de nombreuses influences tel que le Blues et le Rhythm 'n' Blues. L'instrument de prédilection en est l'accordéon, chromatique comme diatonique. Le mot zarico vient d'un morceau traditionnel "Zydeco son pa salée" (les haricots sont pas salés). Les deux genres se mélangent cependant souvent et les limites sont parfois indiscernables.

greatrockabilly.jpgLe rockabilly, musique typiquement américaine (s'écrit aussi Rock-A-Billy ou encore Hillbilly Rock) est un sous-genre du rock 'n' roll ayant émergé au début des années 1950. En français péquenaud (rustaud, plouc, cela se traduirait par un type de la colline). Ce terme est utilisé pour désigner péjorativement les fermiers des montagnes du sud des États-Unis Le terme est un mot entre "rock et hillbill" (un groupe de rockabilly typique comprend généralement un chanteur, une guitare électrique (slappée) que par les percussions (peu de batterie). Elle c'est développée dans les années 1950-1960, avec le succès des interprètes comme Elvis Presley (That's All Right Mama), Howlin' Wolf, Johnny Cash, Carl Perkins (Blue suede shoes, Honey Don't, Baby trying to be my baby, Your true love), Roy Orbison (Ooby dooby, Domino, Problem child, Pretty Woman), Warren Smith (Ubangui stomp, Uranium rock), Jack Earls (Let's bop), la chanteuse Barbarra Pittman (I need a anteurs de rock'n roll), Jerry Lee Lewis, Charlie Rich et Carl Mann.

 

Si les rythmes et les fréquences de la musique extérieurs sont trop rapides, trop agressifs, notre corps intérieur est perturbés par cette musique. Ils essaient alors de s’adapter en "suivant le mouvement" de la musique. Résultat,  le stress et la tension montent. A l’inverse, si la musique entre en correspondance avec notre rythmes biologiques l’harmonie règne. Voici les musiques et leurs effets.

grégorien.jpgChant grégorien (plus de 1.200 ans d'histoire), basé sur les rythmes de la respiration, il donne une impression d’espace. Excellent pour travailler, se concentrer, méditer, il atténue le stress.

 

période-baroque.jpgBaroque, les mouvements lents de Bach, Haendel ou bien Corelli donnent une sensation de stabilité, d’ordre, de sécurité et créent un environnement stimulant pour les travaux intellectuels.

 

enregistrement-musique-classique.jpgClassique, la transparence et la clarté de compositeurs tels que Mozart améliorent la concentration, la mémoire et la perception spatiale.

 

ramantique.jpgRomantique, c’est la musique la plus chargée émotionnellement (Chopin, Liszt, Wagner) car elle recouvre toute la gamme des sentiments, de la plus grande tristesse à l’exaltation.

 

jazz.jpgJazz, blues, les multiples formes  "classiques" du jazz peuvent évoquer, comme la musique romantique, toutes les émotions humaines, mais elles ont un impact plus tonifiant sur l’organisme.

 

rock en roll.jpgRock, certaines formes "classiques" du rock stimulent les passions, d’autres relâchent les tensions intérieures. C’est la musique dont les effets divergent le plus d’une personne à l’autre.

métal.jpgHeavy metal, punk, grunge, ces musiques, généralement écoutées très fort, affectent directement le système nerveux en sollicitant de manière excessive les tympans et les nerfs auditifs. D’où des réactions physiologiques immédiates telles que l’augmentation des battements cardiaques, de la respiration, de la tension, etc.

musique techno.jpgTechno, la pulsation et la fréquence de la basse rythmique qui sous-tend toute la techno dite "commerciale" évoquent les battements cardiaques. Plongé dans une ambiance techno, l’organisme est contraint de s’adapter à ce rythme, et ces fréquences modifient celles du cerveau. Ce qui provoque, à la longue, comme un "état de transe". Les spécialistes de la médecine énergétique chinoise affirment que cette musique perturbe très gravement l’énergie qui nous relie à nos vies passées et futures.

musique sacrée.jpgSacrée, orientales, occidentales traditionnelles ou modernes, toutes les musiques sacrées ont la particularité de distendre le temps et l’espace et de faire passer le cerveau en "ondes alpha". C’est pourquoi elles sont propices non seulement à l’éveil spirituel mais aussi à la relaxation et à la réduction des douleurs.

la-cigale-et-la-fourmi.jpgEn  résumé, l'individu recherche le plaisir et oscille entre l'amusement, les désirs, les émotions et l'ennui. Le monde réaliste et le monde artistique s'affrontent comme dans la fable "La cigale et la fourmi". La fourmi vit dans le sérieux en prévision de l'avenir, alors que la Cigale se caractérise par la chanson ("ayant chanté"), c'est une musicienne, une artiste, qui vit dans l'instant présent sans se soucier du lendemain. Parents qui faites lire la "Cigale et la Fourmi" à vos enfants, soyez sûrs que ce dernier vers (et bien maintenant dansé) est celui qu’ils retiendront le mieux et qu’ils l'appliqueront le plus souvent. Comme tous les paresseux la Cigale souhaite l'aide de la fourmi, comme un artiste a recours à un mécène et qui l'aide financièrement, par goût des arts. Sans doute, il est fort bon de dire aux jeunes que, "s’ils sont paresseux comme la cigale, ils s’exposeront à rencontrer, dans le malheur, beaucoup de fourmis".

Écrit par Country francismarie dans Chanteurs country, Musiques & divers | Lien permanent | Commentaires (0) |

Les commentaires sont fermés.